Las causas deu passat

67 min, 2022, en occitan, sostitolat en francés
Produsit per Las Nuèits Atipicas
Dab l'ajuda deu Conselh departementau de la Gironda
Photo Eliette Dupouy 2.jpg

          Née et décédée à Belin-Beliet (1933-2020), Éliette Dupouy était la mémoire de la lande gasconne et des anciens muletiers, bergers et autres résiniers de son enfance. Femme de la campagne et mère de trois enfants, elle avait la passion de l’écriture et elle était réputée pour ses contes, chansons et poèmes qu’elle aimait dire en public.

          C’est dans sa langue maternelle, le gascon noir, qu’Éliette évoque sa vie, sa famille et son village natal, ses grands-parents métayers, son grand-père qui lui a donné le goût des histoires, ses premiers textes qu’elle a commencé à écrire, à l’âge 15 ans, tout en gardant les vaches, son besoin d’écriture qui ne l’a jamais quittée.

          Ses paroles sont ponctuées par des contes et des chansons.

 

          Vaduda e defuntada a Belin-Beliet (1933-2020), Elieta Dupouy èra la memòria de la lana gascona e deus vielhs mulatrèirs, aolhèirs e autes pinhadèirs de son temps de meinada. Hemna de la campanha e mair de tres meinatges, qu’avè la passion de l’escritura e qu’èra reputada per sons contes, cançons e poèmas qu’aimèva a díser en public.

          Aquò’s dens sa lenga mairala, lo gascon negue, qu’Elieta parla de sa via, de sa familha e de son vilatge, de sons grans-parents meitadèirs, de son gran-pair que li balhèt lo gost de las istòrias, de sos permèirs tèxtes que comencèt d’escríver a l’atge de 15 ans, en guardant las vacas, de son daun d’escritura que jamèi ne la quitèt.

          Sas paraulas son pontuas per contes e cançons.