Dens lo monde d'Albèrt

(2021 - 43 m)
en occitan, sostitolat en francés
produsit per Las Nuèits Atipicas
dab l'ajuda deu Conselh departementau de la Gironda

 

 

 

 

     

     Né en 1927 à Losse dans le département des Landes, Albert Laporte, dit Le Chrétien, métayer puis fermier à Cauvignac, dans le Bazadais, a toujours parlé en occitan, sa langue maternelle. En décembre 2019, à l’âge de 92 ans, il a été admis dans l’unité protégée de l’Ehpad de Captieux.

     C’est à ce moment que sa fille Marie-Claude a commencé à lui parler en occitan après avoir pris conscience des effets positifs de l’usage de cette langue sur le bien-être de son père.

     Tourné exclusivement dans l’Ehpad de Captieux au cours de l’été 2020, entre deux confinements, ce film nous fait entrer dans le monde d’Albert et capte, en gascon, de beaux moments de complicité et d’amour entre un père et sa fille, entre effacement de la mémoire et difficultés d’élocution, entre passé et présent.

 

     Vasut en 1927 a Lòsse dens lo departament de Las Lanas, Albèrt Lapòrta, dit Lo Crestian, bordilèir a Cauvinhac, dens lo Vasadés, a totjorn parlar en occitan, sa lenga mairala. En decembre de 2019, a l’atge de 92 ans, entrèt dens l’unitat especializada de l’Ehpad de Capsiuts.

     Es aquí que sa hilha Maria-Clàudia a començat de li parlar en occitan après aver comprés los efèits positius de l’usage d’aquera lenga sus lo ben-estar de son pair.

     Virat en totalitat dens l’Ehpad de Capsiuts pendent l’estiu de 2020, entre dus confinaments, aqueth filme nos hèit entrar dens lo monde d’Albèrt e gaha, en gascon, bròis moments de complicitat e d’amor enter un pair e sa hilha, enter esfaçament de la memòria e dificultats d’elocucion, enter passat e present.

                                            Quelques mots pour te remercier de ce magnifique film qui met à l’honneur Albert Laporte et sa fille

                                            mais également le personnel soignant qui a tant besoin lui aussi que le regard change.

                                           C’est avec grand plaisir que nous allons nous investir à déployer ton film.

                                           Je souhaite organiser une séance à l’Ehpad pour le personnel et pour les familles.

                                           Dominique Chadelle, directrice de l’Ehpad de Captieux

                                            Merci pour cette belle soirée très émouvante et pleine de gaité à la fois.

                                            Isabelle Delas (spectatrice)

Albert Laporte Clip 4 recadré.jpg