Cantar la lenga

(2021 - 52 m)
en occitan, sostitolat en francés
produsit per Las Nuèits Atipicas
dab l'ajuda deu Conselh regionau de Navèra-Aquitània
 

 

 

 

     

     

         

 

          Né en 1950 à Juillacq, en Béarn, Albert Cassou a grandi dans une famille de paysans dont la langue de communication quotidienne était l’occitan. Après ses études à l’Ecole normale d'Instituteurs de Lescar, il devient instituteur aux Eaux-Bonnes puis à Billère. En 1974, il fait le choix de venir en Gironde où il enseigne dans différents collèges de l’agglomération bordelaise. Après des années d’engagement syndical, il découvre son occitanité à Pessac au début des années 1990 et devient un militant actif de la cause occitane en s’investissant dans diverses associations, en animant des cours pour adultes ou des ateliers de chant. De ses origines paysannes, il conserve le goût de cultiver son jardin potager. Et de ses origines béarnaises, il garde la passion du chant.

 

          Vajut en 1950 a Julhac en Bearn, l’Albèrt Cassou que creishó dens una familha de paisans dont la lenga de comunicacion de tot dia èra l’occitan. Après los sons estudís a l’Escòla normau de Lescar, qu'estó regent a Las Aigas Bonas puish a Vilhèra. En 1974 que hasó la causida de mudar en Gironda on ensenhè dens mantuns colègis de l’aglomeracoin bordalesa. Après annadas d’engagament sindicau, que descobri la soa occitaniat a Peçac e que devienó un militant actiu de la causa occitana en investissent-se dans mantunas associacions, en animant corses per adultes o talhèrs de canta. De las soas originas paisanas, qu’a lo gost de trabalhar son casau. E de sas originas bearnésas, que's guarda la passion de la canta.

Couverture 2 GPPP.jpg